Festival José David

 

Le Festival José David.

 

La création du Festival

Août 2014 : la première édition de ce festival voyait le jour, devenu depuis cette date un événement musical incontournable de la saison estivale sablaise .

Les oeuvres et les compositeurs

Sous l’égide de la pianiste Magali Goimard, le Festival est né pour permettre aux mélomanes présents à cette période de l’année aux Sables d’Olonne d’entendre des oeuvres de musique de chambre mais aussi de musique vocale au cours de concerts qui ont lieu à la mi-août dans la chapelle du collège Notre-Dame de Bourgenay. Les oeuvres interprétées sont celles de musiciens de la seconde moitié du XIX ème siècle et du début du XX ème, qu’il s’agisse des plus célèbres comme Debussy, Ravel, Fauré, Saint-Saens, Bizet, Gounod … ou de compositeurs moins connus que Magali Goimard et les membres de l’ Ensemble Duruflé font découvrir ou redécouvrir au nombreux public présent dans la chapelle.
 Parmi eux se trouve celui qui a donné son nom au Festival, José David, fils du ténor Léon David, et frère de Léo David, fondateur lui-même du Nouch et du Rugby Club Sablais. Vivant à Paris, mais passant une partie de ses vacances aux Sables d’Olonne, José David a composé de nombreuses oeuvres tant vocales qu’instrumentales que Magali Goimard remet à l’honneur, accompagnée de musiciens et chanteurs talentueux. Le Festival est aussi pour sa pianiste fondatrice l’occasion de faire connaître des compositrices tombées dans l’oubli telles que Mel Bonis, Cécile Chaminade ou peut-être plus connues comme Lili Boulanger, décédée malheureusement très jeune.

Les interprètes

La première année Magali Goimard était accompagnée de la violoniste d’origine sablaise Annabelle Berthomé pour 3 concerts intitulés de « Bach à Bernstein ».

IMG_0506
En 2015, la pianiste s’entourait du violoncelliste Philippe Pennanguer, du flûtiste Jérôme van Wynsberge pour interpréter des oeuvres de « Bach à Villalobos » avec la soprano Cecilia Arbel qui par sa présence donnait une dimension lyrique supplémentaire au Festival en interprétant des airs de Dvorak, Puccini, Gounod ou Bizet par exemple. Chaque concert portait sur un thème précis : le premier rendait un Hommage à José David, le second s’intitulait Invitation au voyage, le troisième Front de mer, Front de guerre.

DSC_0133
Pour sa troisième édition, le Festival proposait 4 concerts au cours desquels le public a pu écouter le pianiste anglais Ian Jones pour des oeuvres de piano à quatre mains avec Magali, puis retrouver la soprano Cécilia Arbel en duo cette année avec le ténor Fabrice Lopez, tous deux accompagnés par le piano de Magali Goimard, le violoncelle du désormais habitué Philippe Pennanguer et pour la première fois dans ce Festival la violoniste Noelle Barbereau. Comme en 2015, les 4 concerts avaient leur propre thématique : le 14 août était une Invitation à la danse, le 16 s’intitulait OH Nature, le 18 avait pour titre En Trio et Plus et celui du 20 Duos d’amour .

DSC_0824

 

DSC_0625
Tous ces artistes sont chaleureusement accueillis et applaudis à chacune de leur prestation par un public nombreux sensible au talent de chacun de ces musiciens et à l’émotion qu’ils savent transmettre.

L’organisation

Les concerts dont le programme est entièrement composé par Magali Goimard se déroulent dans la chapelle du Collège Notre-Dame de Bourgenay aux Sables d’Olonne. L’organisation du Festival est assurée par l’association «  Les Amis de la chapelle Notre-Dame de Bourgenay » dont les membres assurent la publicité ainsi que la mise en oeuvre des conditions matérielles nécessaires à son bon déroulement avec le soutien bienveillant du collège et de son directeur Serge Daniel.

Enregistrer